Travail Social de Proximité (TSP)

Accueil » Coordination » Travail Social de Proximité (TSP)

Le Travail Social de Proximité dans le canton de Vaud

Face au constat que les demandes d’aide pour différents problèmes arrivent très tard dans la trajectoire des personnes concernées, la nécessité d’agir en amont est apparue comme une évidence. Ainsi, le Travailleur social de proximité (TSP) a pour mission d’aller au-devant des jeunes et des adultes en situation de fragilité, en offrant des interventions adaptées à chacun dans le but de préserver ou rétablir les liens avec la société. Aujourd’hui, le travail social de proximité se décline sous diverses formes, dans une grande variété de projets de taille et géométrie variables. (Site de l’Etat de Vaud)
A travers le développement d’actions et de projets ciblés, le TSP favorise l’insertion dans la société, permettant à chacun-e d’y trouver sa place en développant ses propres ressources, dans les conditions qui sont les siennes. Son action s’inscrit dans une politique qui favorise la transition des jeunes vers une vie adulte indépendante et intégrée.
Le rôle du TSP consiste également à établir un partenariat avec les autorités, à porter à leur connaissance les problématiques, revendications et besoins des personnes rencontrées. Le TSP offre son appui dans la réflexion menée par les autorités pour y apporter les réponses.
La mission du TSP s’articule autour de quatre concepts clés : la proximité, le lien, les ressources et l’adaptabilité. Le TSP a pour spécificité d’aller à la rencontre des personnes en situation de vulnérabilité, en particulier les jeunes, dans un rayon d’action donné (dans la rue, à la sortie des écoles, dans ou aux abords des soirées et lieux festifs etc.) pour mener des interventions adaptées au profil de chacun en mettant à profit ses compétences et son expérience professionnelles. Par ses actions, il assure le lien entre la personne et son environnement (proche, société civile, monde du travail, autorités, réseau d’aide, etc.).

Au-delà des distinctions entre les divers niveaux de la prévention, il s’agit avant tout d’adapter au mieux les réponses en fonction des besoins et de la diversité des problématiques et des contextes. Ainsi, le TSP pourra s’orienter plutôt vers la prévention primaire ou la prévention secondaire voire tertiaire en fonction des besoins mis en évidence et des réalités de terrain rencontrées. Ces chevauchements de niveau concernant la prévention font partie intégrante du travail social de proximité.

Voir aussi la ‘Plaquette TSP’